Les J.O n’auront pas leur super métro en 2024

,

Les J.O n’auront pas leur super métro en 2024


Les chiffres s’envolent pour le Grand Paris Express. Selon un rapport de la Cour des comptes à paraître ce mercredi, et consulté par Reuters, les dépenses totales pour ce chantier monstre sont désormais estimées à 38,5 milliards d’euros contre un objectif initial de 25,4 milliards d’euros. Un constat alarmant auquel s’ajoutent les doutes de l’institution sur le réalisme du calendrier fixé pour la construction du super métro.

Alors que plusieurs lignes du Grand Paris Express doivent voir le jour pour les Jeux Olympiques de 2024, la Cour des Comptes fait part de « sérieuses interrogations sur la capacité à respecter les échéances olympiques ». Elle s’interroge aussi sur la capacité du secteur des travaux publics à faire face aux multiples chantiers dans le calendrier actuel.

Un prochain calendrier construit « sur des bases réalistes »

Interrogée au Sénat mardi, la ministre des Transports Elisabeth Borne a confirmé que le calendrier initial ne pourrait pas être tenu. « Des délais très ambitieux ont été annoncés, des délais dont je ne pense pas qu’on puisse dire qu’ils sont réalistes quand on voit la complexité de construire 200 kilomètres de métro automatique », a-t-elle reconnu.

« Très prochainement, le gouvernement présentera le calendrier recalé sur des bases réalistes », a ajouté la ministre, promettant que le projet en lui-même et son schéma ne sont pas remis en cause. 

Comme le révélait BFM Paris la semaine dernière, seuls certains tronçons du métro devraient être prêts pour les JO. La ligne 17 par exemple ne devrait pas voir le jour avant 2025, alors même qu’elle figurait dans le dossier de candidature pour Paris pour les Jeux.

L’échéance des JO était pourtant vue comme un accélérateur pour les transports franciliens, qui devait éviter à ce grand chantier les retards désormais connus. Outre les coûts qui explosent, les sociétés de BTP auraient aussi sous-estimé le besoin de main d’oeuvre. 

« Un réseau déterminant » dans la réussite des Jeux

Le président du Comité d’organisation des Jeux de Paris Tony Estanguet n’a pas caché son inquiétude ce mercredi, lors d’une audition au Sénat sur l’organisation des Jeux.

« Pour nous, ça va être une difficulté forte si certaines lignes ne sont pas livrées à temps. On pense à la ligne 17 qui va notamment couvrir le territoire du Bourget, qui est vraiment pour nous un noyau très important de l’organisation de ces jeux », a-t-il expliqué.

Reconnaissant le « peu d’influence » dont dispose son comité pour faire accélérer le chantier, Tony Estanguet a cependant précisé qu’il avait adressé un courrier à Emmanuel Macron et Edouard Philippe « pour dire combien ce réseau des transports était déterminant dans la réussite de ces Jeux Olympiques ». 



Lire l’article sur BFMTV

Qu'en pensez-vous ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kim Kardashian et Kanye West, parents pour la troisième fois

Kim Kardashian et Kanye West, parents pour la troisième fois

Madagascar: huit enfants meurent après avoir mangé une tortue marine

Madagascar: huit enfants meurent après avoir mangé une tortue marine